En Alberta, le français n’a jamais été important et ne l’est toujours pas. Il n’y a donc pas de demande pour des programmes postsecondaires de langue française.

Le français était la première langue européenne parlée en Alberta, en plus d’être reconnue comme l’une des deux langues officielles du Canada. L’Alberta possède la quatrième plus grande population francophone au Canada et est la province qui connaîtra la plus forte croissance du français d’ici 2036.

En plus d’avoir été la première langue européenne parlée en Alberta, le recensement de 2016 a démontré que 86 705 Albertains (2,2%) ont le français comme langue maternelle et que 268 615 Albertains (6,7%) connaissaient le français. La francophonie albertaine a d’ailleurs augmenté de 27% sur une période de dix ans (2006-2016) et est la francophonie hors Québec avec la plus forte croissance.

Outre les programmes offerts au Campus Saint-Jean, on retrouve plusieurs services en français dans la province, par exemple, une centaine organismes à but non lucratifs, 41 écoles réparties dans 27 villes, 4 conseils scolaires et 20 garderies. Beaumont, Legal, Falher et Plamondon sont des municipalités qui se sont déclarées officiellement bilingues. L’Alberta s’est aussi dotée d’une politique en matière de francophonie en 2017 pour développer davantage l’offre de services en français.

Il y a d’ailleurs une demande grandissante en Alberta pour des programmes de langue française autant au niveau élémentaire et secondaire qu’au niveau postsecondaire. Le nombre d’inscriptions dans les écoles francophones en 1996 était d’environ 2000 étudiants et est passé à plus de 8500 aujourd’hui. Les inscriptions en immersion française ont aussi augmenté et sont passées de 36 753 en 2011-2012 à 46 636 en 2019-2020.

Ainsi, parallèlement à ces hausses d’intérêt, le Campus Saint-Jean a connu une augmentation de 40% de ses inscriptions depuis 2014. Il compte maintenant plus de 1000 étudiants.

Les personnes qui se sentent interpellés par la situation critique dans laquelle se trouve le Campus Saint-Jean et qui désirent appuyer les démarches juridiques en cours sont invités à faire un don. Un reçu pour fin d’impôt sera émis pour tout don de 20$ et plus.

En savoir plus

Un gabarit de lettre, en français ou en anglais, est proposé et permet d’insérer un paragraphe afin de partager son expérience personnelle en lien avec le Campus Saint-Jean et/ou témoigner de l’importance que revêt cette institution.

En savoir plus